CAPTURE THE MOMENT

Friday, May 28th, 2021

COLLABORATION/OFFERING no. 297

Louise Cloutier is so articulate; her thoughts and comments pour into my Messenger, filling it with her tremendous vital energy, verve and fire. Life in the Pandemic Year, of course, has been at times crushing, but with someone as spirited as she is, and avid a reader, there was always somewhere to look for the moments–those sparks that warm us months and years later. Especially those that were shared.

She wrote:

J’ai été émue par ce propos. Je n’ai pas gardé les dernières strophes, pas assez positives. Pas dans l’esprit de ce que je voulais partager avec toi….Tous ces instants qui nous habitent, de ces partages de moments si précieux, de périodes de notre vie et qui nous animent des mois, des années plus tard. J’ai parlé hier avec mon amie […] que je connais depuis le début de la vingtaine. Nous avons parlé justement d’instants, de moments partagés qui nous ont fait du bien. Le plaisir de l’amitié qui se poursuit à travers toute une vie! (LC)

To capture a moment as you would a flower placed between the pages of a book…

LA CITATION:

“[…] Saisir l’instant tel une fleur

Qu’on insère entre deux feuillets

Et rien n’existe avant après

Dans la suite infinie des heures.

Saisir l’instant.

Saisir l’instant. S’y réfugier.

Et s’en repaître. En rêver.

À cette épave s’accrocher.

Le mettre à l’éternel présent.

Saisir l’instant.

Saisir l’instant. Construire un monde.

Se répéter que lui seul compte.

Et que le reste est complément.

S’en nourrir inlassablement.”

-Extrait de Saisir l’instant-

-Esther Granek. Je cours après mon ombre 1981

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: